Le vin et vos vacances en Espagne…

Tout le monde sait que l’Espagne produit d’excellents vins (rouges) et, comme en France, tous les vins ne sont pas des réussites.

A noter qu’en 2016, l’Espagne va produire plus de vin que la France avec 45MHL. Il y a donc du tri à faire…

Avant de donner quelques conseils sur les Rouges, je vais traiter le sujet du Blanc.

Sujet important compte tenu que la majorité des vacanciers vont au bord de la mer avec beaucoup d’opportunités de déguster du poisson ou des fruits de mer, et donc la question du blanc va se poser.

Le vin Blanc n’est pas la force des vins Espagnols et on peut résumer comme suit :

Quel vin blanc espagnol choisir

La bodega Torres

La bodega Torres en Catalogne a une bonne gamme avec de bons rapports qualité / prix, surtout en entrée de gamme, et faciles à trouver dans les grandes surfaces et les cavistes. Les cépages de chaque cuvée sont indiqués sur la bouteille ce qui facilite le choix du vin (Gewurtz, Sauvignon…)

Muga

Les vins blancs de chez Muga (Viognier en Rioja) et surtout les Chardonnays de Raimat (Castell dans le Penedes) et d’Enate (Somontano) sont bons et assez ronds. Ils sont un peu moins faciles à trouver. Mon préféré, le Chardonnay cuvée haut de gamme « Barrica » de chez Enate, compter entre 15 et 20 Euros quand même.

Le reste :

Il existe aussi une large offre de blancs moyens très secs provenant de différentes appellations, pas tous bon marché, qui peuvent être bus… très frais… au soleil… et encore, en bonne compagnie !!!

Ainsi les appellations Rueda, à base de Verdejo, et Rias Baixas, à base d’Albarino, très appréciées localement ne m’ont jamais convaincu, peut être parce que les vins sont très secs.

Mon astuce :

Après quelques années d’expérience, j’ai décide de descendre mon vin blanc Français, ce qui a l’avantage de réserver de la place dans la voiture pour pouvoir remonter du Rouge au retour…

Pour ceux qui voyagent en avion :

De nombreux plats pour lesquels le réflexe serait de prendre du Blanc peuvent être dégustés avec du Rouge (y compris des Rouges puissants qui seront choisis assez jeunes et bus vers les 16 degrés). En particulier les riz, paellas et la majorité des plats en sauce à base de poisson.

Le Blanc reste incontournable pour certaines spécialités comme les gambas (crevettes) et les tapas de crustacés

Les Rouges fantastiques… Ca se passe sur cet article.

Thierry LOPEZ de ARIAS .

Laisser un commentaire